News > EM France: Revivez le petit déjeuner-débat au Sénat sur les priorités de la présidence estonienne de l’UE

Article Details:

EM France: Revivez le petit déjeuner-débat au Sénat sur les priorités de la présidence estonienne de l’UE

Une nouvelle édition des petits déjeuners-débats au Sénat du Mouvement Européen-France s’est tenue le 10 juillet dernier autour de S.E.M. Alar Streimann, Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire d’Estonie en France, en partenariat avec l’association « La Chance aux Concours » et le média Euractiv.

 
Le débat a été présidé par le Sénateur André Gattolin, membre du Bureau du ME-F, qui a commencé par dire quelques mots sur la « zone de turbulences délicates » que traverse actuellement l’Europe avec le Brexit, la crise migratoire, les questions de sécurité, etc. pour ensuite passer la parole à Déborah M. Borg, Premier Secrétaire à l’Ambassade de Malte en France. Elle a pu exposer le bilan de la présidence en évoquant notamment la réforme du régime d’asile européen commun, la création du parquet européen, la poursuite du travail de ratification de la Convention d’Istanbul et la signature de la déclaration de Malte MedFish4Ever.

La visite le 28 juin 2017 du Premier ministre Édouard Philippe en Estonie, lors de son premier déplacement officiel à l’étranger en tant que Chef du gouvernement, a servi d’introduction à S.E.M. Alar Streimann, Ambassadeur d’Estonie en France. Depuis son adhésion à l’UE en 2004, c’est la première fois que l’Estonie occupe la présidence du Conseil de l’Union européenne. S.E. M. Alar Streimann s’est montré très enthousiaste, en soulignant que son pays faisait partie des États les plus europhiles de l’UE, plus de 70 % de la population étant attachée à l’Europe.

S.E. M. Alar Streimann a présenté les 4 priorités de la Présidence estonienne qui se veut compétente, ouverte et transparente :

  • Une économie européenne ouverte et innovatrice
  • Une Europe sûre et protégée
  • Une Europe numérique et la libre circulation des données
  • Une Europe inclusive et durable

Il a particulièrement insisté sur le numérique, l’Estonie étant très avancée dans ce domaine. Selon lui, la numérisation répandue a permis d’économiser une semaine de travail par an pour chaque citoyen estonien. L’Ambassadeur a également invité le public à visiter le site de la présidence estonienne afin de se renseigner plus en détails sur les prochaines initiatives de la présidence du Conseil de l’Union européenne. Enfin, il a parlé de la volonté de son pays de maintenir l’unité de l’UE : « Il existe tellement plus de choses qui nous unissent que de choses qui nous divisent ».

Une séance de questions-réponses avec le public a eu lieu lors de la dernière partie du petit déjeuner-débat. Les questions posées étaient diverses et incluaient l’histoire de l’Estonie dans la construction européenne, les défis du numérique, notamment en matière de cybersécurité, les avancées récentes concernant la défense européenne, ainsi que la régulation sur les travailleurs détachés, demandée récemment par le Président français Emmanuel Macron. L’Ambassadeur Streimann a répondu avec attention en promettant que la présidence estonienne serait ouverte à toute discussion.

Vous pouvez (ré)écouter le débat en cliquant ici !

Retrouvez le moment Twitter

No comments

Your email will not be published
Cancel reply